Comment sortir des dettes en Suisse ?

Dettes en Suisse

Le surendettement est un cas très courant en Suisse. Découvrez quelques conseils pour mieux gérer cette situation.

Le surendettement, c’est quoi ?

Par définition, l’endettement, c’est l’accumulation des sommes impayées. Le cas d’un surendettement se caractérise, donc, par l’incapacité d’une personne à payer ses créances de façon correcte. Cette incapacité est due aux facteurs psychosociaux et à une déstabilisation économique. Effectivement, la personne concernée n’est plus solvable une fois arrivée à ce stade.

Actuellement, la possibilité d’être dans une situation financière pas très commode peut être arrivée à tout le monde en Suisse. L’utilisation des crédits et des cartes de crédit pousse les gens à recourir aux prêts bancaires. Les dettes liées aux prêts bancaires ainsi que les contrats de leasing font partie des principales causes de surendettement. Par contre, d’autres raisons mettent de nombreuses personnes dans le surendettement, notamment le chômage, la faillite personnelle, l’accident, la maladie, ou encore le divorce. Ce dernier est principalement subi par les femmes.

Par ailleurs, l’usage des cartes de crédit gratuit est considéré par nombreux anciens débiteurs comme des pièges à dettes. Il est à préciser que ce type de crédit n’est pas soumis à une taxe annuelle. C’est la raison pour laquelle le nombre de gens qui l’utilisent ne cesse d’accroître chaque année.

Quelles sont les conséquences du surendettement ?

Le surendettement implique de nombreux impacts très importants aux débiteurs. D’une manière générale, ces derniers pourraient faire face à des éventuelles poursuites déclenchées par leurs créanciers.  À titre d’information, sur le plan juridique, la poursuite est une procédure régie par la Loi fédérale. En principe, la procédure de poursuite fait partie des étapes fondamentales d’un recouvrement de dettes. En outre, sachez qu’en Suisse, les personnes inscrites au niveau du registre des poursuites sont susceptibles de ne plus de trouver de travail.

En cas de recherche du logement, elles pourraient également rencontrer de problèmes. D’ailleurs, la saisie de salaire ou encore la réduction des revenus au minimum vital figurent parmi les conséquences fatales de la poursuite en cas de surendettement. Il est à noter que la saisie de salaire peut engendrer des répercussions néfastes pour la vie professionnelle du débiteur. Cela pourrait aller jusqu’à la perte de l’emploi.

En ce qui concerne le minimum vital, il convient à l’office de poursuite de déterminer la somme exacte. Celle-ci est évaluée en fonction du salaire mensuel de la personne surendettée en prenant également en considération les impôts sur le revenu. Il ne reste plus que le strict minimum pour subvenir aux besoins nécessaires. Ces derniers excluent les primes d’assurance maladie, les pensions alimentaires et les loyers non payés. En cas de reprise de paiement des dettes, les personnes concernées peuvent déclarer leur droit de faire réintégrer ces éléments dans le minimum vital.

Tout ce qu’il faut faire en cas de surendettement

Le surendettement est une situation qui peut être arrivée à n’importe qui en Suisse. Il est possible de trouver des alternatives afin de sortir des dettes. Quelques astuces pourraient vous aider. D’abord, essayez de gagner de l’argent pour payer vos dettes. Puis, il faudra établir un budget détaillé pour mieux mettre en exergue tout montant à payer. Notez que, même les imprévus  sont à considérer et à intégrer dans cette liste.

Ensuite, lors du paiement, il faut régler en priorité toutes les sommes importantes, notamment les assurances maladies ainsi que les factures courantes. Ce type de paiement consiste à mieux alléger le règlement des restes des dettes accumulées. Par contre, si vous n’êtes pas capable de faire tous les paiements même après avoir tenté tous les moyens possibles, n’hésitez pas à faire appel pour demander de l’aide.

Il est possible de partager vos craintes avec les membres de votre famille ou vos amis. Cependant, en cas de surendettement, il faut éviter de recourir aux crédits de consommation et les cartes de crédit. Certes, ces derniers pourront être utiles pour régler quelques sommes mais ils ne font qu’empirer votre situation. Vous serez engagé à rembourser la somme prêtée avec des intérêts.

L’assainissement de dettes ou le désendettement

En Suisse, il existe de nombreuses institutions qui proposent l’assainissement de dettes pour les personnes surendettées.  Sachez qu’il s’agit d’un soutien donné par des professionnels en la matière pour alléger les pressions subies par les débiteurs. Les démarches de l’assainissement de dettes ou le désendettement consistent à aider et à conseiller les surendettées dans l’établissement d’un état financier. Ce dernier sert à évaluer la somme exacte de la créance dont le débiteur sera capable à rembourser mensuellement.

Dans la réalisation de l’assainissement de dettes, les responsables se mettent en relation avec les créanciers. Suite à cette étape, la personne surendettée pourra reprendre sa vie quotidienne. Elle n’aura plus à s’inquiéter des rappels de son créancier. Tout est entre les mains des conseillers, notamment la négociation, l’examen de l’état financier, le suivi des factures impayées, etc. De plus, les procédures de poursuite sont annulées en cas de désendettement. Ceci représente un grand avantage pour le débiteur. Par ailleurs, il est à souligner que les personnes ayant été touchées par la saisie de salaire ne peuvent pas profiter de cette démarche. Le cas échéant, les créanciers ne veulent pas négocier.