Guide explicatif sur l’affacturage

regrouper ses crédits
Comment regrouper ses crédits ?
26 février 2020
L'affacturage

Le factoring ou l’affacturage est un élément destiné à aider les entreprises ayant des problèmes dans la trésorerie. Elles peuvent avoir des sommes importantes avec la facture client avant les dates d’échéance. Le factor ou l’établissement financier s’occupe de la partie administrative. L’affacturage a plusieurs avantages du point de vue financier.

Qu’est-ce que l’affacturage ?

Affacturage définition : il s’agit d’une technique de gestion que l’on met en place pour simplifier la partie financière d’une entreprise. Effectivement, c’est une entreprise financière que l’on prénomme le factor qui va s’occuper de la partie administrative financière. 

Cette technique est surtout réservée aux artisans et aux différents types d’entreprises. Ainsi, il s’adresse aux entreprises qui œuvrent dans n’importe quel secteur d’activité. Il ne tient pas non plus compte de la taille de l’entreprise. Qu’elle exporte ou non, ce n’est pas un problème.

Pour profiter de cette technique, il faut que toutes les factures clients soient pour les sociétés privées ou pour les organismes publics. Par ailleurs, ce n’est pas possible si vous avez des clients particuliers, ils doivent être des professionnels. Et en plus de cela, vous devez limiter la date de paiement pour chacun d’eux. Cliquez ici pour avoir plus d’information.

Comment ça marche ?

D’après l’affacturage def, seules les entreprises qui ont des factures clients qui peuvent recourir à l’affacturage et percevoir leur argent via le factor. Ainsi, la transaction devient plus rapide puisque ce dernier va s’occuper des tâches de relance. Par ailleurs, s’il y a des mauvais payeurs, il ne les prend pas en charge. 

Cependant, les établissements financiers proposent la signature d’un accord d’assurance-crédit pour que la société qu’ils représentent soit protégée. Pour le professionnalisme, les deux côtés vont aussi signer des clauses d’affacturage qui stipulent de façon claire l’encours total. Il s’agit de la somme des créances à céder. Ce contrat est valable pour une durée indéterminée. Ainsi, la société client peut rompre à tout moment le contrat après un préavis de 3 mois.

Par ailleurs, le factor va proposer la garantie avec un pourcentage de 5 à 25 % par rapport à l’encours total. Il va fixer le taux de la garantie selon l’étendue du risque qu’il va prendre. Il s’occupe de la perception de la facture avec laquelle il retire la garantie jusqu’à ce que le client paie totalement ce qu’il doit à l’entreprise. 

Il y a quelque frais lié à l’affacturage, c’est à l’entreprise de les verser sur le compte du factor. Il s’agit des frais de dossier pour les différentes procédures, de la commission d’affacturage et de la commission de financement.

Si l’une ou les deux parties décident de rompre le contrat, le fonds de garantie va être restitué à l’entreprise.

Les différentes versions de l’affacturage

On peut distinguer 6 versions de l’affacturage, mais elles reviennent toutes à la même notion. Tout d’abord, il y a l’affacturage standard. L’entreprise va remettre directement ses créances à l’établissement financier ou le factor. Après il va aviser les clients de la signature de contrat pour l’affutage.

L’affacturage semi-confidentiel, le facteur ne va pas rembourser les créances, cette tâche va rester pour l’entreprise. Ainsi, c’est auprès de l’entreprise que le client va faire le paiement. Cet affacturage notifié non géré est adapté pour les sociétés qui ont des chiffres d’affaires élevés.

L’affacturage confidentiel retient en secret l’accord signé entre l’entreprise et le factor. C’est donc auprès de l’entreprise qu’il va payer ses factures.

L’affacturage ponctuel concerne seulement une partie de la créance. Dans ce cas, il faut bien préciser dans le contrat les clients qui seront pris en charge par le factor. En plus, il est possible de combiner deux contrats d’affacturage, par exemple, un affacturage ponctuel et confidentiel.

L’affacturage inversé ou le reverse factoring, c’est le client qui va solliciter le service d’un factor pour payer ces dettes avant la date prévue. Après, quand tout est réglé, il va rembourser l’établissement financier qui s’est engagé pour lui.

L’affacturage import-export est destiné aux sociétés ayant des contrats commerciaux avec des entreprises à l’étranger. L’affacturage import permet à une société de faire des commandes avec des fournisseurs étrangers et payer la facture avant la date limite. Par contre, l’affacturage export est comme l’affacturage classique, mais avec des clients qui se situent à l’étranger.

Les avantages de l’affacturage

Si une entreprise signe un contrat d’affacturage, elle se décharge totalement ou en partie de la gestion de la trésorerie concernant les paiements et perceptions des factures. Ainsi, les clients vont payer leur due avant la date limite d’échéance. 

C’est à la fois très bénéfique pour l’administration que pour l’état de la trésorerie de l’entreprise. Effectivement, en signant un accord avec le factor, l’entreprise n’a plus besoin de faire des relances, elle ne s’occupe plus du recouvrement. En plus, comme il va recevoir l’argent dans le délai, il va pouvoir l’utiliser pour d’autres causes.

En outre, les impayés n’auront aucun impact majeur sur l’état de la trésorerie de la société. Le fonds de garantie va atténuer les conséquences des retards de paiement.