Rachat de créances impayées

créances impayées

Bien qu’une parmi cinq entreprises connaisse son échec suite à des problèmes de créance impayée, il est important de se décider par l’avance des solutions se rapportant à ce problème. Actuellement, des procédures plus simples, plus efficaces et plus rapides sont à la disposition des entreprises ou des particuliers qui prêtent leurs services, afin d’assurer le règlement de leurs factures.

Généralité sur le recouvrement

Le recouvrement des crédits ne touche pas que des dettes impayées, mais peut aussi concerner des dettes encours assurées par un cabinet de recouvrement de créances. On peut alors parler de garantie avant l’impayé dans ce cadre de procédure. C’est le débiteur qui subit le recouvrement, qui serait une sorte de requête plus avancée menée par le créancier en cas de retard de règlement de facture. L’anticipation du problème est tout à fait envisageable, seulement, le créancier doit avoir à sa disposition une entité efficace qui règle tout au long de l’année la gestion des factures clients. Dès que le cas de facture impayée se présente, le créancier peut engager le stade de recouvrement amiable ou judiciaire.

Les services de recouvrement

Tout d’abord, il faut signaler que cette solution de rétablissement financière serait menée de façon à ne pas nuire la relation prestataire-client. C’est une sorte de prévention pour éviter le dépôt de bilan au bout du sentier battu traversé par l’entreprise. Comme les grandes entreprises, les sociétés individuelles peuvent tout de même recourir aux services de recouvrement, car les entités de résolutions étendent leurs services à tous ceux qui en ont besoin. Le cabinet de recouvrement de créances propose ainsi la démarche amiable ou judiciaire, et c’est le créancier qui choisit l’approche à mener pour le règlement de sa facture.

Solution d’affacturage pour le recouvrement des crédits

Pour le recouvrement client, les services spécialisés mettent en place la solution d’affacturage. C’est une sorte de vente de créance par le créancier même afin d’assurer chaque payement de facture quelles que soient les circonstances. Dans ce type de solution, le factor soutire un pourcentage à partir de la somme à régler ou encore reçoit une somme préalablement convenu d’après son contrat avec le créancier. Il aura alors pour mission de régler sans tarder les factures du créancier et de mener, pour sa part, la résolution amiable ou judiciaire pour tout retard de paiement des clients.

——————————

Les sources de l’article :

www.linternaute.com

www.lecercle.lesechos.fr

www.memoireonline.com

www.mediatis.fr